Regime alimentaire terrain acide

Parlez-en à votre médecin lors de votre suivi habituel. Et ce sera déjà très bien. Elles vous indiquent pour chaque aliment, si celui-ci est acidifiant ou alcalinisant et ce, faiblement, moyennement ou fortement. Les aliments alcalinisants sont principalement les légumes, les fruits et les épices. Ils ont un indice Pral négatif ou proche de zéro.

Les aliments acidifiants sont généralement ceux riches en sel et en acides aminés soufrés comme les viandes ou les céréales. Ils ont un indice Pral positif.

Crus ou cuits, frais, surgelés ou en conserve, sous toutes leurs formes ils seront la composante première de tous vos repas.

Comment faire pour leur accorder la première place? Dans ce cas, des compléments alimentaires alcalins peuvent être pris en renfort. Les compléments alimentaires alcalinisants renferment des minéraux basiques calcium, potassium, magnésium, sodium… dans des proportions équilibrées. Le mélange diffère selon les marques. Pour savoir comment bien mener une supplémentation, reportez-vous au livre du Dr Philippe Véroli Potassium, mode d'emploi.

Regime alimentaire terrain acide

Lire aussi : Acidose chronique : qui est concerné et quels effets sur la santé? Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous. Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le visiteur du site et son médecin.

Limiter au maximum les produits laitiers bovins yaourts, crème fraîche, beurre, crèmes desserts, fromages qui peuvent être remplacés par de la chèvre ou de la brebis avec modération. Fruits acides : citron Légumes acides : oseille, épinards, cresson, tomate, choucroute Vinaigre.

Afin de soulager l'appareil digestif et d'éviter les fermentations. Ils doivent toujours être consommés loin des repas, JAMAIS pendant un repas, ni en fin de repas totalement incompatible. Boire 1 litre à 1,5 litre par jour selon la corpulence. Salades : laitues, batavia, feuille de chêne, mâche, roquette, cresson Crudités : carottes, épinards, betteraves, concombre, petits artichauts, radis, endives, salade, poivrons, oignon Ou Jus de légume : betteraves, brocoli, carottes, choux, citrouille, concombres, courgettes, épinards, fenouil, poireaux, radis Y ajouter condiments, huiles végétales, aromates, alguesgraines….

A éviter. Infusion: ortie, prêle, romarin, mélisse, angélique. L'oxygénation, la marche au grand air, l'exercice physique, les séjours en altitude, toute activité qui favorise le métabolisme en général et accélère le rythme respiratoire permet d'augmenter l'élimination des acides faibles et contribue ainsi à une désacidification de l'organisme.

Une journée au grand air provoque une acidification des urines, qui provient d'une part de l'augmentation du métabolisme musculaire, producteur d'acide lactique, et d'autre part de l'augmentation générale du métabolisme de base.

Regime alimentaire en cas de stomie

L'oxygénation oxyde de nombreux acides tissulaires et permet de les éliminer par les reins. Pensez aussi aux séances de hammam et de sauna pour la transpiration. Légumes, céréales, légumineuses, fruits, graisses saines. Peu de viandes ou produits laitiers. Collectif thérapeuteAuteur.