Regime especial icms goias

A partir de maintenant, je ne pouvais plus lire, tout comme Julian ne pouvait plus lire pendant les premières semaines de son incarcération. Ses lunettes lui avaient été envoyées, mais il lui a fallu des mois pour les recevoir, chose inexplicable. Il semble que la télé soit toujours allumée avec le son à fond. La dernière fois que je me suis rendu à Belmarsh pour voir Julian, il pleuvait à cordes. Les grands-mères aussi. Deux hommes avec des chiens renifleurs sont arrivés et nous ont font la totale, devant et derrière.

Les chiens nous ont reniflés le cul et bavé sur ma main. Ses vêtements suivraient, avaient-ils dit, mais comme ses lunettes de lecture, ils se sont mystérieusement perdus. Dans les cellules voisines se trouvent des meurtriers condamnés et, plus loin, un malade mental qui crie toute la nuit.

Son seul contact social régulier est la messe hebdomadaire dans la chapelle. Le prêtre, un homme bon, est devenu un ami. Quand on se salue, je sens ses côtes. Il a peut-être perdu 10 à 15 kilos depuis avril. Regarde comme tu leur fais peur, comme tu es puissant. Il est gravement blessé, mais il ne perd pas la tête. Nous bavardons avec la main sur la bouche pour ne pas être entendus.

Il y a des caméras au-dessus de nous. Il ne peut toujours pas appeler son avocat aux Etats-Unis ou sa famille en Australie. La mesquinerie incessante de Belmarsh vous colle comme de la sueur. Si vous vous penchez trop près du prisonnier, un gardien vous dira de reculer. Si vous enlevez le couvercle de votre tasse à café, un gardien vous ordonnera de le remettre. Ce fut le signal pour un groupe de gardes, hommes et femmes et la plupart grands et obèses, impatients de se jeter sur lui et le clouer au sol, puis de le traîner dehors.

Julian était assis, seul, avec le poing levé. Traduction par VD pour le Grand Soir. Une démarche fort louable. Ces films font partie du patrimoine culturel commun de ceux et celles qui luttent pour mettre fin aux injustices. Varoufakis reconnaît lui-même que ces manifestations ont été fortes les rares fois où Tsipras et lui-même ont montré publiquement des signes de résistance à la Troïka.

Le second élément qui est déformé concerne la façon dont le noyau autour de Tsipras a réagi à la victoire du Non au référendum.

Il faut rappeler que Tsipras en convoquant le référendum pour le 5 juillet avait appelé le peuple grec à voter pour le Non afin de refuser les exigences des créanciers. Zoé Konstantopoulou, présidente du parlement grec et, à ce moment-là, amie de Tsipras, le dit très clairement. Il revient aussi sur le non-respect par Tsipras de la volonté populaire exprimée lors du référendum du 5 juillet Seulement ainsi pourrons-nous espérer réellement comprendre et soutenir les situations, luttes et revendications variées et spécifiques des femmes des Suds.

En premier lieu car nous vivons dans un monde patriarcal. Cela signifie que les hommes dominent les structures de pouvoirs, institutionnelles, culturelles, économiques ou familiales. À cause de ces représentations et pratiques genrées, les femmes sont moins bien placées pour faire face aux crises, elles seront les premières licenciées et compenseront de leur labeur la suppression planifiée des services sociaux.

Comprendre en quoi la dette, élément constitutif du capitalisme, système lui-même structurellement patriarcal, impacte spécifiquement les femmes. Ensuite, la dette renforce les caractéristiques patriarcales du capitalisme néolibéral, projet politique qui dévalorise et invisibilise le travail reproductif pourtant essentiel à sa survie. En son nom, on exploite, au même titre que les femmes, les ressources naturelles.

Les grandes conséquences de la dette publique et les femmes. Les privatisations de services et entreprises public. Les services, désormais sous la coupe du secteur privé, centrés sur le profit, deviennent plus chers et moins accessibles. En tant que premières bénéficiaires et consommatrices de nombreux services, les femmes et les filles sont spécifiquement touchées. Les coupes budgétaires, exigées par les institutions financières internationales IFIaspirent à réduire les dépenses publiques destinées à assurer une certaine protection sociale.

En tant que bénéficiaires principales, les femmes sont ici encore doublement victimes. La libéralisation des prix et du commerce mondial justifie ces privatisations et restrictions budgétaires. Elles deviennent ainsi marginalisées au profit des cultures de rente qui emploient surtout des hommes.

La réorganisation néolibérale du travail re productif. Avec la précarisation généralisée que la dette engendre, on assiste à une explosion des violences sexistes et conjugales, toutes accentuées par la pauvreté. De plus, à cause de la division sexuelle du travail, les femmes sont tenues responsables des lacunes en approvisionnement pour le foyer.

Les crises de la dette, le processus de pénétration capitaliste et la dépossession foncière engendrent conflits, migrations et urbanisation, exposant les femmes à de nombreuses formes de violences et dangers. Conclusion et perspectives de luttes. La dette, en somme, est une nouvelle opportunité pour le patriarcat. La dette au Sud est synonyme de démantèlement des services et infrastructures public. Arruzza et T. Verschuur, avec F. En fait, les alignements en Libye ne garantissent pas une impasse étasuno-russe, car des puissances extérieures disparates poursuivent largement leurs propres intérêts.

Les politiques US étaient incohérentes. Washington patientait, ne sachant pas si la campagne militaire de Haftar allait réussir. Moscou aussi a été reléguée au second plan, mais ces derniers mois, le Kremlin a commencé à peser positivement sur les perspectives de Haftar. Moscou comme Le Caire compte sur les références impeccables de Haftar dans la lutte contre les groupes terroristes. Le soutien militaire russe a contribué de manière décisive à la campagne de Haftar, qui a fait de grands pas ces derniers temps.

Entre Washington. Washington a une morale fragile. La géopolitique dicte sa trajectoire politique. La toile de fond, bien sûr, est la lutte des grandes puissances qui explose en Afrique pour ses vastes ressources non exploitées. La Chine a rapidement étendu sa présence en Afrique et la Russie intensifie également la sienne.

La présence croissante de la Russie et de la Chine permet aux dirigeants africains de négocier avec les puissances occidentales. Il reste à voir dans quelle mesure la tactique de pression US sur Haftar pour avoir resserré ses liens avec la Russie sera efficace. Les trois pays sont également liés entre eux. Washington aura du mal à isoler la Russie en Libye.

La grande question est de savoir où se situe Haftar lui-même. Fichier photo. Article original en anglais : US gatecrashes into Libyan endgame. But Russia stands in the way. Nous sommes le pouvoir central en Europe. Nous sommes le pays le plus fort, la plus forte économie. Il appartiendra donc aux Kazakhs de capitaliser sur les ramifications financières de leur politique étrangère indépendante et multi-vecteurs.

Récemment, le Kazakhstan a fait office de médiateur entre la Turquie et la Russie. Il y a très peu de questions en suspens entre, par exemple, les Ouzbeks et les Kirghizes. La coopération industrielle se développe très lentement. La corruption est répandue. Le Kazakhstan est particulièrement bien placé pour comprendre les différences entre les blocs commerciaux.

Pas mal comme premier pas. Mais encore une fois, le facteur incontournable est toujours la Chine. Pékin ferait mieux de retourner à la planche à dessin — sérieusement. Article original en anglais : Trials and tribulations of Central Asia integrationAsia Times, le 30 novembre Cet aveu du Préfet de police de Paris, retourné sur les lieux du crime pour y constater son efficacité, a été filmé et diffusé sur Internet: on ne peut donc pas le contester. La sidération pétrifie.

Le dissident Gilet jaune est bien un résistant. Des feux étaient allumés et un camion des services de propreté de la ville de Paris arrivait tout naturellement sur la place et déversait devant la police des palettes de bois pour alimenter le feu des barricades: ce fait a été filmé par un témoin et diffusé sur Internet en direct.

On était à deux heures du début de la manifestation. Puis satisfait du travail accompli, fier de son fascisme transcendant, il allait compter les nombreuses victimes de cette violence policière….

Tout le monde était massacré: Gilets jaunes et journalistes de la presse indépendante, passants, touristes et visiteurs, sans distinction…. Article Délit de concussion. Pour le moment, nous connaissons le cas de cette pauvre dame qui fermait ses volets à Marseille, visée de sang froid par un tir de LBD 40, et décédée des suites de cette agression criminelle de la police française. La journaliste de renommée mondiale, Vanessa Beeley, prendra la parole à Montréal le 10 décembre prochain au Centre Saint-Pierre,rue Panet à partir de 19 h.

Vanessa Beeley fait partie du petit nombre de journalistes qui sont en mesure de répondre aux questions sur la guerre en Syrie, questions que les médias québécois, canadiens et internationaux refusent de poser et, partant, auxquelles ils ne fournissent pas de réponses.

Vanessa Beeley est une journaliste et photographe qui travaille depuis sur le terrain partout au Moyen Orient — Syrie, Égypte, Irak et Palestine — tout en suivant de près la guerre au Yémen. EnVanessa a été finaliste pour le prestigieux prix Martha Gelhorn pour journalisme. EnVanesse a reçu le Prix Serena Shim qui souligne son intégrité journalistique inébranlable. Le Liban peut-il éviter une confrontation civile? Ces zones sont principalement habitées par les chiites qui utilisent ces routes.

Enle ministre Druze Marwan Hamadé — dirigé par Walid Joumblat — et le Premier ministre pro-américain Fouad Sinioura ont demandé au Hezbollah de couper son système de communication privé à fibre optique reliant tous les coins du pays.

Cette tentative insistante — malgré des avertissements répétés — a provoqué deux jours plus tard une démonstration de force de la part du Hezbollah occupant toute la capitale en quelques heures sans faire de victimes sérieuses. Les mercenaires libanais armés, pro-américains, qui se sont rassemblés et se sont cachés à Beyrouth pour déclencher une guerre civile ce jour-là, anticipant une éventuelle réaction du Hezbollah, ont été neutralisés en un rien de temps, en dépit des centaines de millions de dollars dépensés pour se préparer à une guerre contre le Hezbollah dans les rues de Beyrouth.

Les problèmes financiers du Liban ne sont pas essentiels. La plupart des Libanais sont conscients de la situation délicate et critique dans laquelle se trouve le pays. Il a efficacement soutenu le Hezbollah et les Palestiniens contre Israël, allié favori des États-Unis. Le premier Président du Kazakhstan a une feuille de route pour le XXIe siècle : alliance mondiale des dirigeants pour un monde sans nucléaire. Pratiquement toutes les nuances pertinentes du spectre géopolitique sont représentées.

Les discussions sont franches et les dénis non déniés sont fortement découragés. Voici un avant-goût de ce qui a été discuté à Nur-Sultan, sous le spectaculaire dôme conçu par Norman Foster. En ce qui concerne le désarmement nucléaire, ce sont les États nucléaires qui doivent entrer dans une nouvelle ère.

The Road Toward Greater Eurasiale 26 novembre Lors de cette réunion entre les deux ministres des Affaires étrangères, Saifuddin Abdullah a déclaré que la Malaisie fera tout ce qui est en son pouvoir pour rendre les preuves publiques.

Il a aussi souligné que la Malaisie est prête à écouter toute personne qui a des informations concernant la catastrophe.

Le rideau de fer est tombé. Par trois fois les Algériens ont manifesté et ont payé tribu. Gilets jaunes ou pas, combien ils resteraient mille ans à battre le pavé. Pourtant les néoconservateurs-américains et européens- eux qui ont installé sur ces terres arabes les tréteaux de la tragédie, ne sont pas encore à bout de souffle.

Les deux prochains objectifs? De quoi je me mêle? Serais je tenté de dire? En face 0 mort, 0 blessé 0 dégât. Pourquoi observent-ils un silence de cathédrale pour les morts en Irak? Il écrit :. Ces discours hostiles aux musulmans de France sont mortifères. La France ne se résume pas à un passé, souvent insupportable, ni à une histoire, souvent critiquable. En fait, Il est important et incontournable de divorcer définitivement avec tout ce qui peut rappeler le système honni qui a mis le pays en coupe réglée ces vingt dernières années, qui, outre la corruption, le vol à grande échelle, a laissé un pays exsangue et un système éducatif en miettes, avec une addiction aux hydrocarbures avec une loi inappropriée votée à la hussarde.

Il faut être fort pour être respecté dans un monde qui ne fait pas de place aux losers. La Révolution tranquille devrait continuer à être celle de la paix même dans le futur. Ne perdons pas de temps! Zouhir Mebarki. Le résultat est une désinformation totale sur ce qui se passe dans le Venezuela mais aussi en Bolivie, au Chili, en Colombie et ailleurs.

Thierry Deronne explique aussi la force de la révolution bolivarienne qui a réussi à mobiliser une force civile prête à aider la population et, surtout, capable de résister aux quelques défections de militaires, tant souhaitées par Washington et ses alliés, dont le Canada. Comme ils avaient tort! Le public a non seulement découvert le pot aux roses, mais de plus en plus de gens savent désormais à quel point les précédentes générations de technologies sans fil, qui seront utilisées simultanément avec la 5G, sont également mortelles.

Vous trouverez ci-dessous la preuve que dans nombre de pays les contestations sont considérables et grandissantes. On peut voir aussi où mène son prolongement. Le Sierra Club a été fondé en et est la plus ancienne et la plus importante organisation environnementale populaire aux États-Unis. Voulons-nous choisir la vie ou la vitesse du réseau téléphonique? Cette décision intervient alors que certains cantons suisses hésitent à autoriser les nouvelles antennes nécessaires à la prise en charge des services 5G après une enchère du spectre des ondes réalisée en février, qui a permis de lever millions de francs suisses plus de millions de dollars.

Une hausse du nombre de poursuites en responsabilité pourrait être une conséquence potentielle à long terme. Il en résultera, disent-ils, des prévisions moins fiables, des avertissements moins bons pour les tempêtes majeures et des pertes de vie. Apple Inc. Document vidéo et PDF. Elles se dissipent avec la distance en raison de leur longueur. Vidéo à partir de 16 h La femme pensait que son malaise et son insomnie étaient liés au fait que cette tour était située juste à côté de chez elle.

La dégradation de la nature et du climat se poursuit. La FCC enquête. Amazon et Walmart ont été brûlés. Walmart porte plainte. Les installations des 29 magasins Walmart montraient des signes de négligence grave et bon nombre étaient dangereuses.

Diaporama Russie. Un employé blâme anonymement les poursuites de 15 états contre la fusion avec Sprint. Despacito a établi un record Internet en avril quand elle est devenu la première vidéo à atteindre cinq milliards de vues sur YouTube. Des propositions sont formulées pour suspendre le déploiement de la 5G et faire en sorte que Chypre demeure exempte de ce type de rayonnement et devienne une zone de désintoxication attractive pour le tourisme.

Dans un nouveau procès, il est allégué que les entreprises de téléphonie cellulaire pourraient tenter de dissimuler la quantité de rayonnements émise par leurs appareils.

Mast-Hass: Wie Proteste das Multimilliardenprojekt bremsen. Il a soulevé des craintes suite aux affirmations selon lesquelles la technologie cellulaire 5G pourrait être liée au cancer. Même les constructeurs automobiles les plus établis ont eu du mal à rentabiliser les véhicules électriques. Cliquez ici pour télécharger la lettre de préavis. Alors quittez Internet! Les représentants du Conseil municipal de Blackburn avec Darwen se sont inquiétés de la réduction des pouvoirs des autorités locales de planification.

Chaque réclamant peut avoir droit à une redevance annuelle maximale de euros si le réseau 5G est activé. Deutsche Irlande. Le Dr. Les trois plus grandes entreprises de téléphonie cellulaire participent à ce projet. Preuve du danger au vivant du Wi-Fi. Le Canada reconnaît les usurpateurs du pouvoir en Bolivie qui ont renversé le président élu Evo Morales. Les putschistes ont rapidement désactivé les médias gouvernementaux, attaqué les autres sources telles que Telesur et RT, créé des centaines de faux comptes Twitter.

Ayant tourné le film il y a à peine 2 ans, il a vu comment les putschistes ont travaillé pour saper le gouvernement de Morales. Un refrain répandu a été repris par The Guardian la semaine dernière. Nils Melzer, Rapporteur des Nations Unies sur la torture, a utilisé une description plus appropriée. Borgstrom a engagé une ancienne collaboratrice politique, Marianne Ny, comme nouvelle procureure. Le silence fut rompu en lorsque le Cure pour maigrir rhone alpes recrutement de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire, un organe qui décide si les gouvernements respectent leurs obligations en matière de droits humains, a décidé que Julian Assange était détenu illégalement par la Grande-Bretagne et a appelé le gouvernement britannique à le libérer.

La chasse était désormais ouverte. Julia Gillard, selon le site Honest History, détient le record du discours le plus sociopathique jamais prononcé devant le Congrès US.

Son droit à la protection et à une assistance appropriée lui fut refusé. Ils savent que ce qui arrive à Assange pourrait leur arriver. Les droits fondamentaux et la justice qui lui sont refusés pourraient leur être refusés.

Ils sont prévenus. Nous sommes tous prévenus. Il y a des principes universels en jeu dans cette affaire. Je le salue. Et surtout en a-t-elle les moyens?

Va-t-on convertir les daïras actuelles en wilayas? Néanmoins, on peut douter de cela, en estimant que le timing et la façon dont a été prise cette décision renforcent ses doutes.

On est au XXIe siècle. Car, dans la logique actuelle de nos dirigeants ont construit les hôpitaux dans les…wilayas. Dans les deux cas, le risque est grand! Cela implique une nouvelle architecture des villes, des sous-systèmes de réseaux mieux articulés, plus interdépendants bien que autonomes dans leurs décisions, évitant le gigantisme.

La nouvelle révolution numérique ne semble pas intéresser les décideurs actuels!! Mais il y a un problème :. Je suis arrivé à Beyrouth alors que la situation dans la région commençait à devenir insupportable ; une fois déstabilisée, la Syrie torturée a commencé à perdre ses enfants en grand nombre.

Ils ont été forcés de quitter leur patrie, se dirigeant vers Beyrouth et la vallée de la Beqaaa, et en fait, vers toutes les parties du monde. Les yeux mentent difficilement. Les mirages, les châteaux de sable et les mythes du Liban. Si vous vivez ici, ils vous entourent, vous étouffent, vous étranglent, tout le temps.

Je travaillais dans le centre de Beyrouth, sur les places pleines de manifestants. Il y avait beaucoup de drapeaux agités, beaucoup de chants et même de danses. Rébellion à la libanaise. Une grande fête. Des sourires, des rires, même quand les choses deviennent désespérées.

Les manifestants ont de nombreux griefs, et ils sont prêts à en discuter ouvertement : corruption, difficultés, services sociaux presque inexistants, et pratiquement aucun avenir. Les manifestants détestent les prix élevés et les embouteillages.

Dans le passé, ils ne baisaient que des femmes asiatiques, et en conséquence, ils ressemblaient tous à des chiens. Ils ressemblaient à des esclaves, traités comme de la viande. Les mauvais traitements infligés aux employés de maison au Liban sont horribles ; la torture, le viol et la mort sont fréquents.

Les travailleurs étrangers se suicident régulièrement. Cela va-t-il changer? Une autre source de revenus légendaire sont les narcotiques, cultivés et transformés dans la vallée de la Beqaa. Quelles sont les autres sources de revenus ici? Les banques, bien sûr. Les banques qui opèrent dans tout le Moyen-Orient et le Golfe. Pas seulement pour eux-mêmes, mais pour tout le monde au Liban, et pour le monde arabe tout entier. Les combattants du Hezbollah sont bien entraînés et disciplinés.

Ils ne voulaient peut-être pas que le monde voit à quel point ils sont paresseux. Ils se tiennent ici, en petits groupes, à ne rien faire, à bavarder. Puis, quand ils en ont assez de ne rien faire, ils se mobilisent et nous agressent. Presque toute la défense du Liban repose sur les épaules du Hezbollah, avec les troupes de la FINUL Force Intérimaire des Nations Unies au Libancomposée de forces indonésiennes, sud-coréennes, italiennes, ghanéennes et autres, qui patrouillent la frontière à bord de véhicules blindés et assurent surtout la dissuasion psychologique depuis les grandes bases fortifiées, dont celle de Naqoura.

Les forces armées libanaises ont très peu de moyens de défendre leur pays. Quel est le but du soulèvement? La rébellion a commencé le 17 octobre, contre la taxe proposée sur les appels WhatsApp. Le Premier Ministre, Saad Hariri, a démissionné. Cependant, une chose positive est que de nombreux Libanais réclament à présent la démocratie directe et un parlement populaire.

Les discussions ouvertes tenues par des groupes de citoyens sont le dernier phénomène qui se produit dans les rues du Liban. Il est clair que les rebelles libanais en ont assez de la politique sectaire, du capitalisme sauvage bien que cela ne se prononce pas comme tel et de la corruption endémique.

Pendant des décennies, après la guerre civile libanaise dévastatricele pays est resté amèrement divisé. Au total, des sièges sont attribués à chacune des 18 sectes. Au niveau national, les 64 sièges chrétiens sont répartis comme suit : Maronite 34, Grec orthodoxe 14, Grec catholique 8, Arménien orthodoxe 5, Arménien catholique 1, Protestant 1 et Autres 1 ; et les 64 sièges musulmans sont attribués comme suit : Sunnites 27, Chiites 27, Druzes 8 et Alaouites 2.

Naturellement, ce système sclérosé et désuet de divisions et de coalitions secrètes a conduit à une corruption scandaleuse. En fait, ils en étaient complètement dégoûtés. Pour des millions de personnes, quitter le pays est devenu la seule option. Mais les marinas de luxe regorgent de yachts somptueux, tandis que les voitures de sport Maserati et les SUV Range Rover sont stationnés partout dans la capitale, devant des restaurants et des bars de luxe.

Le Hezbollah est aussi la seule véritable protection dont dispose le Liban contre Israël. Que se passera-t-il si les manifestants gagnent? Qui en bénéficiera? Quel genre de Liban peut remplacer cet État actuel, terriblement inefficace, voire brutal et corrompu?

Oh, mais nous aimerions bien que les Français reviennent! Qui chante et danse au centre de Beyrouth? Et on pourrait en dire autant de ce qui se passe, simultanément, en Irak. Cela pourrait-il faire encore plus de mal, voire endommager la Syrie?

Théoriquement, oui. Cela pourrait-il nuire aux intérêts des pays non occidentaux et anti-impérialistes comme la Russie et la Chine?

Très certainement. Personne ne peut encore répondre à ces questions. Mais la situation doit être surveillée de très près. Il a été grossier. Ils cherchent toujours des tampons israéliens ou des tampons de sortie, ou quelque chose, dans les passeports.

Et le géant Boeing a dû attendre, car Air France a refusé de décharger et me ramener mes bagages et de me laisser. Ils ont rappelé des généraux à Beyrouth. Ils bondissaient, criaient quelque chose, bluffaient.

Mon travail ici était terminé. Attendre là-bas, ou dans une prison répugnante au Liban, ne faisait que peu de différence pour moi. Un poing géant serré sortait de la Place des Martyrs. Était-ce un implant étranger, un sabotage bien planifié ou un véritable symbole de résistance? Les gens parlaient, criaient, chantaient. Certains vivaient dans la misère.

Article original en anglais : Quo Vadis, Lebanon? La seule autre possibilité est une réunion pour préparer la défaite du mouvement de protestation. Malgré des divergences tactiques sur le timing, toute la classe dirigeante considère la répression et une prise de pouvoir des militaires comme inévitables. Les autorités turques doivent encore le confirmer officiellement, mais il existe de nombreuses preuves indirectes mais solides en faveur de cela.

Tous sont à mettre dans le même panier, les Turcs aussi bien que les Russes, sans parler de tous les autres. Chacun travaille dans son propre intérêt et veut sa part de la galette syrienne. Les Russes aussi ont eu leur part dans les événements ayant suivi le génocide des Arméniens en Dieu seul sait dans combien de temps nous verrons la fin de cette sale guerre… un temps encore lointain.

Ce texte était certes prémonitoire en ce qui concerne les accords ayant surpris le monde deux mois plus tard. Sergueï Lavrov et de Mme Maria Zakharova. Mais, une grande puissance a-t-elle à choisir un camp?

Il semble donc que la bataille pour le pétrole syrien a mûri. Mais les candidats à la bataille sont multiples. Quant à Ankara, elle a refusé la proposition de Washington concernant le partage du pétrole syrien en échange de la cessation de ses opérations militaires contre les FDS. Cependant, il ne faudrait pas croire que Washington a laissé sur place soldats américains uniquement pour le pétrole. La lutte pour le pétrole rendra la bataille militaire pour la récupération de la totalité de la géographie et des ressources syriennes plus coûteuse pour Damas.

Plus de 65 éminents médecins du Royaume-Uni et du monde entier ont rédigé l a lettre qui suit. Elle appel le à une action urgente pour protéger la vie du fondateur de WikiLeaks et journaliste Julian Assange.

Nous écrivons cette lettre ouverte, en tant que médecins, pour exprimer nos graves préoccupations concernant la santé physique et mentale de Julian Assange. Il a ensuite été détenu à la prison de haute sécurité de Belmarsh, dans ce que M. Elle a conclu à la détention arbitraire de M. Assange par les gouvernements du Royaume-Uni et de la Suède.

À cette époque, a été aussi établi que toute continuation de la détention arbitraire de M. Assange constituerait une torture. Assange a obtenu 15 points sur 20 au questionnaire sur la santé des patients …un instrument polyvalent pour le dépistage, le diagnostic, la surveillance et la mesure de la gravité de la dépression.

Une note de 15 indique que M. Le seul moyen pour M. Son incapacité à accéder à des soins médicaux et à une évaluation appropriés — sans se mettre entre les mains des autorités — transforme chaque plainte physique, aussi simple soit-elle, en quelque chose qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour sa santé ou sa liberté.

Assange dans une situation précaire. Les effets de la situation sur la santé et le bien-être de M. Crosby, et Sean Love ont rendu visite à M. Son asile devient de plus en plus difficile à distinguer de la détention. Le 22 juinil a réitéré ses préoccupations concernant la santé de M. Assange et a réitéré son appel pour que lui soit donné accès aux soins dans le British Medical Journal.

Assange continuent de porter atteinte à sa santé. Assange est exposé à un risque extrême de vulnérabilité et sa santé est en grave déclin. Assange pour ses activités de publication au nom de WikiLeaks. Le 29 maiM. Le 30 maiM. Melzer, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, a rendu compte de sa visite à M. Assange le 9 mai Il affirmait forum maigrir velo elliptique la vie de ce dernier était désormais en danger.

Ce devoir professionnel est absolu et doit être exercé, quel que soit le risque pour les médecins déclarants. Nous sommes redevables à ceux qui ont cherché à faire respecter ce droit dans le cas de M. Assange à être jugé en février Assange ne meure en prison. La situation médicale est donc urgente. Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, Nils Melzer, a rendu visite à M.

Assange à la prison de Belmarsh le 9 maiil y a six mois. Assange et procéder à une évaluation médicale approfondie. Julian Assange à la prison de Belmarsh à Londres en mai Cela comprend son examen par deux experts médicaux expérimentés.

Témoignage de Craig Murray ancien ambassadeur britannique sur les événements qui se sont déroulés à Westminster Magistrates Court le lundi 21 octobre :. Il convient de noter que trois des médecins dont nous avons utilisé les rapports ne sont pas identifiés, leurs noms ayant été caviardés. Compte tenu de toutes les autres difficultés entourant le traitement extraordinaire de M.

Ospedali Galliera, Genova Italie. A Consultant Psychiatre Royaume-Uni. Professeur Derek A. Dr méd. Assange à cinq reprises entre juin et juin et a interrogé M. Le Dr Sondra S. Elle est également membre du corps professoral du département de droit de la santé, de bioéthique et des droits de la personne de la Boston University School of Public Health. Plus de 65 éminents médecins du Royaume-Uni et du monde entier ont publié une lettre ouverte qui appelle à une action urgente pour protéger la vie du fondateur de WikiLeaks, le journaliste Julian Assange.

Assange puisse mourir en prison. Le Dr Stephen Frost, spécialiste en radiologie diagnostique, a commencé à rédiger la lettre ouverte avec ses collègues à la fin octobre. Les signataires ont appuyé les conclusions sur Assange du Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, Nils Melzer. Melzer a visité Assange à la prison de Belmarsh avec deux experts médicaux le 9 mai. Ils ont honoré leurs obligations professionnelles et pris une position courageuse pour protéger la vie de Julian Assange.

La lettre ouverte est publiée ici. Assange de ses conditions de détention, mais aussi son aptitude médicale à subir son procès et à préparer sa défense. Lissa Johnson psychologue clinicienne. Je suis arrivé le 14 novembre au soir au Brésil, à Sao Paulo, la capitale financière et économique du pays.

Dans tous les quartiers où je suis passé, la misère est clairement apparente. On croise un nombre important de personnes sous-alimentées. Le PT avait été construit par en bas par des militants et des militantes des mouvements sociaux et de petites organisations politiques radicales très militantes. Cette perspective provoquait un véritable enthousiasme au Brésil et au-delà. En décembre […] Lula et le PT étaient des symboles vivants de la lutte contre les dettes odieuses et illégitimes.

Cette tournée de conférences a eu lieu une dizaine de jours avant Noël En marge du G8 deune rencontre entre Lula, alors président, et les mouvements altermondialistes internationaux a permis de mesurer le fossé qui les séparait. Et quelques mois après avoir commencé son mandat présidentiel, il a imposé une réforme des retraites de type néolibéral. Enune famille pauvre peut recevoir un maximum de réales par mois soit au taux de change de novembreenviron 40 euros par mois par famille.

Lula et la direction du PT voulaient éviter de tels conflits. Depuisje suis retourné au Brésil à plusieurs reprises pour des grands rassemblements du Forum social mondial — FSM — généralement personnes ou plus participaient à ces rassemblementspour des réunions du conseil international du FSM dont je faisais partie depuis le début et pour des réunions des mouvements sociaux. La situation politique a beaucoup évolué. Comme indiqué plus haut, à partir dede manière évidente, le PT a tourné le dos à son passé contestataire pour devenir gestionnaire du système.

Ce qui est un comble car tous les autres partis liés à la grande bourgeoisie brésilienne sont profondément corrompus. Ensuite, la politique antisociale du président Temer, droitier et corrompu, a fini par redonner un appui populaire à Lula comme candidat crédible pour redevenir président aux élections de Bolsonaro est une sorte de Trump qui tient des propos encore plus droitiers que celui-ci. Son élection constitue un véritable drame pour le peuple brésilien et pour la gauche internationale.

Après la victoire de Bolsonaro, une très grande partie de la gauche a heureusement constitué un front et a notamment exigé la libération de Lula. Cela a été obtenu début novembre et Lula a commencé de fait, immédiatement, une campagne politique en vue de gagner les élections présidentielles prévues pour De toute évidence, il faut rassembler un maximum de forces sociales pour mobiliser contre le gouvernement de Bolsonaro et, malgré les désaccords avec le PT, il faut un grand front de la gauche au sein duquel il jouera un rôle actif.

Il y avait une conscience aiguë du caractère illégitime de la dette brésilienne dans une grande partie de la gauche et de la population brésiliennes. Suite au plébiscite populaire de septembreles parlementaires du PT ont déposé un projet de loi dans ce sens. La direction du syndicat CUT avait de son côté déserté le combat de la dette dès le début du gouvernement de Lula. Cela a permis une forte augmentation des dépenses sociales à partir de Cette firme a construit en Équateur une centrale hydroélectrique de très mauvaise qualité.

Le gouvernement du Brésil et Odebrecht étaient les plus forts. Éric Toussaint et Fernando Lugo, président du Paraguay Le groupe a formé de nombreuses sections locales au Brésil et a organisé des cours à distance pour former les activistes qui veulent auditer la dette. Il a convoqué plusieurs rencontres internationales. Il a considéré que la poursuite du remboursement de la dette ne constituait plus un véritable problème.

Le prochain congrès du PSOL aura lieu en mai et on verra si ses militants et militantes apporteront un soutien à un retour à une politique plus conforme aux origines de ce parti.

Quelle est la position du PT? Notre parti a une position claire à ce sujet. Nous défendons le contrôle étatique sur toutes les entreprises liées aux secteurs stratégiques. Par contre, toutes celles qui ont été étatisées par le régime militaire, toutes les entreprises secondaires comme le textile, peuvent être privatisées.

Notre lutte contre la privatisation de ces entreprises est favorable à leur démocratisation. Il y a complète incompatibilité entre politique de développement des pays du Tiers Monde et remboursement de la dette. Tout cela de manière à avoir une photographie fiable de cette dette. Ce fonds de développement serait contrôlé par le pays lui-même.

Une initiative politique internationale est également nécessaire. Il est aussi important que la discussion sur la dette extérieure ne se fasse pas de gouvernement à banquiers mais de gouvernement à gouvernement. Il faut aussi transformer le problème de la dette en question politique. Il faut donc transformer la question de la dette en une affaire dont se saisit le peuple.

Comment expliquez-vous cela? On a eu plusieurs rencontres internationales très positives à ce propos. Souvent notre lutte se pose des objectifs immédiats. Nous voulons résoudre le problème du chômage et de la faim sans faire suffisamment le lien avec la dette extérieure. Pour en revenir aux causes de la faiblesse de la lutte sur le thème de la dette, il faut ajouter que la coordination internationale des organisations syndicales latino-américaines est insuffisante.

Nous pensons que ce thème a une force suffisante pour unifier la gauche. Nous avons une grande contribution à apporter. Nous sommes des millions sur la surface de la Terre à vouloir construire le socialisme.

Il faut mettre en première ligne de nos tâches de solidarité, la défense de Cuba. Bush a été reprise par la suite par Bill Clinton, puis par G. Les hôtes du président Chirac se sont réunis à Évian avant le début de la véritable réunion du G8 au moment où plus de Peux-tu expliquer le sens de cette rencontre et à travers cela, la politique menée par le président Lula? Le Brésil à lui seul a perdu, entre etplus de 70 milliards de dollars de transfert net négatif sur la dette, dont 27 milliards aux dépens des finances publiques.

Nous avons avancé les choses suivantes. Chirac, dans une conférence de presse, a dit que la proposition de Lula lui semblait plus opportune que la taxe Tobin et en a profité donc pour attaquer la taxe Tobin. Les parlementaires du PT ont déposé un projet de loi dans ce sens. Donc, Helena Tagesson insistait sur le fait que nous avons quatre mois pour essayer de paralyser Cancun. Elle proposait que le Brésil aille, avec les autres pays du Tiers Monde, dans ce sens-là.

La quatrième intervenante était Rafaella Bolini du Forum social italien, elle est une des animatrices du mouvement anti-guerre les Italiens ont été extrêmement actifs dans la campagne contre la guerre en Irak. Il a justifié clairement sa politique favorable aux fonds de retraite privés. Voilà un résumé de ce contact.

Et autant le dire tout de suite. Je pense à Lula. Celles-ci, après avoir été analysées par les opérateurs de plus de 20 sites, seront intégrées dans le réseau crypté du Commandant Suprême Allié en Europe, toujours un général USA nommé par le président des États-Unis. Le système Ags, qui deviendra opérationnel dans la première moitié desera intégré avec la plate-forme Hub de Direction stratégique pour le Sud : le centre de renseignement qui, dans le quartier général OTAN de Lago Patria Naples sous commandement USA, a la mission de recueillir et analyser les informations ayant trait aux opérations militaires surtout en Afrique et Moyen-Orient.

Les croissants investissements italiens dans les drones militaires comportent des conséquences qui vont au-delà de celles qui sont économiques. Atterra a Sigonella il primo drone Nato. Accueil A propos Membres Boutique Contactez-nous. Our site in English: globalresearch. Antoine Charpentier. Elijah J. Tags: États-UnisIranLiban.

Olivier Renault. Algérie — Empêcher de voter, est-ce un acte démocratique? Posée de la sorte, cette question semble farfelue. Mais pas le moins du monde. Posted in Francais frMobile Commentaires fermés sur Algérie — Empêcher de voter, est-ce un acte démocratique? Tags: Algérie. B — Discontinuité démographique: La question du Cachemire. Et les Européens dans tout ça?

Soleimani à la présidence? Tiré de Mission Verdad. Comment les Vénézuéliens vivent-ils en temps de blocus économique et de crise? Posted in Francais frMobile Commentaires fermés sur Comment les Vénézuéliens vivent-ils en temps de blocus économique et de crise? Tags: Venezuela. Défiant la censure moderne, Vanessa Beeley prendra la parole à Montréal le 10 décembre décembre 8th, by Robin Philpot.

Robin Philpot. Posted in Francais fr Commentaires fermés sur Défiant la censure moderne, Vanessa Beeley prendra la parole à Montréal le 10 décembre. Article original en anglais :. Cela ouvre bien des perspectives intéressantes. Tags: Mexique. Le Tribunal canadien des droits de la personne condamne le traitement réservé par le gouvernement aux enfants autochtone décembre 8th, by Janet Browning. Posted in Francais fr Commentaires fermés sur Le Tribunal canadien des droits de la personne condamne le traitement réservé par le gouvernement aux enfants autochtone Tags: Canada.

La torture systématique des Palestiniens dans les prisons israéliennes décembre 8th, by Yara Hawari. Notes : [1] Cet article a été rédigé avec le soutien de la Heinrich-Böll-Stiftung. Posted in Francais fr Commentaires fermés sur La torture systématique des Palestiniens dans les prisons israéliennes Tags: israelPalestine.

Les nouvelles routes de la soie en action à la frontière Chine-Kazakh décembre 8th, by Pepe Escobar. Photo : Pepe Escobar Le tout nouveau poste de douane kazakh. Photo : Pepe Escobar La procédure est assez simple.

Porteur transportant la marchandise des clients du méga centre commercial chinois. Le Yuxinou à la station Altynkol, à Khorgos. Posted in Francais frMobile Commentaires fermés sur Les nouvelles routes de la soie en action à la frontière Chine-Kazakh. Le Gaz en Méditerranée… allumera-t-il toute la région? Jean-Yves Jézéquel. Hiraks de tous paysunissez-vous! Djamel Labidi. Posted in Francais fr Commentaires fermés sur Hiraks de tous paysunissez-vous!

Frédéric Thomas. Brisons le silence sur Haïti décembre 5th, by Jean Saint-Vil. Posted in Francais fr Commentaires fermés sur Brisons le silence sur Haïti.

Manlio Dinucci Article original en italien :. Un forum sur la sécurité parrainé par le gouvernement canadien complote contre la Chine et la Russie décembre 3rd, by Roger Jordan.

Posted in Francais fr Commentaires fermés sur Un forum sur la sécurité parrainé par le gouvernement canadien complote contre la Chine et la Russie. Les valeurs américaines face aux valeurs chinoises et le nouvel ordre mondial décembre 3rd, by Joseph H. Les valeurs Intéressons-nous à examiner comment les valeurs se reflètent dans les rapports suivants: homme-Dieu, homme-société, homme-homme, homme-univers, homme-histoire. Ce dernier doit respecter le premier.

La Pax Americana ne peut plus continuer, pour plusieurs raisons. Posted in Francais frMobile Commentaires fermés sur Les valeurs américaines face aux valeurs chinoises et le nouvel ordre mondial. Visiter le prisonnier politique du Royaume-Uni décembre 2nd, by John Pilger. La dette: regime alimentaire si vomissement quand arme patriarcale déployée dans les pays du Sud décembre 2nd, by Camille Bruneau.

Une inégalité construite et structurelle. Posted in Francais fr Commentaires fermés sur La dette: une arme patriarcale déployée dans les pays du Sud. Mais la Russie se dresse sur le chemin décembre 2nd, by M. Mais la Russie se dresse sur le chemin Tags: Libye. Le gouvernement allemand prévoit de nouvelles interventions militaires et un réarmement massif décembre 2nd, by Johannes Stern.

Posted in Francais fr Commentaires fermés sur Le gouvernement allemand prévoit de nouvelles interventions militaires et un réarmement massif Tags: Allemagne. R odrikD. S ollogoubT. T sounta et H. Elle a ensuite connu une explosion démographique consécutive à la baisse de la mortalité à partir de Par conséquent, le bien-être social et la pauvreté touchent ces populations de manière très différenciée.

Les pays à faible croissance et faible fécondité éprouvent le vieillissement de leur population, ceux à forte croissance et à forte fécondité sont encore dans la phase de rajeunissement de la population. Le rapport de dépendance, après avoir augmenté pendant la phase de baisse de la mortalité rajeunissement de la populationa donc diminué rapidement au cours de la phase de réduction de la fécondité vieillissement.

Ce rapport augmentera au contraire à partir de pendant la phase finale de vieillissement. Les transitions démographiques ont ainsi une grande importance en termes de croissance et de structure de la population.

Ces améliorations proviennent de la croissance économique soutenue pendant la périodeuniquement interrompue enet des progrès constatés dans la répartition des richesses. Cependant la distribution. De grandes civilisations agraires se sont développées, avec un peuplement relativement important. La population des Indiens a été fortement réduite, à cause des maladies, des guerres, du travail forcé, et il fallut attendre le 17 e siècle pour que la croissance démographique naturelle redevienne positive [ 74 ].

Troisième Conférence internationale sur la population et le développement organisée par les Nations unies en au Caire Égypte. Pour en savoir plus, voir Cosio-Zavala La croissance naturelle est la différence entre les naissances et les décès.

Il fallut attendre pour que la population latino-américaine dépasse à nouveau celle des États-Unis respectivement et millionsrenversement définitif des équilibres démographiques. Alexander von Humboldt, explorateur allemand, a parcouru les Amériques, du sud au nord, pendant cinq ans à partir de Ses observations scientifiques incluaient des estimations démographiques des pays visités qui sont les premiers comptages du début du 19e siècle.

Toutes ces évolutions sont analysées en détail dans Cosio-Zavala ibid. Voir également Sanchez-Albornoz Les transitions démographiques Dès la fin du 19 e siècle, et surtout à partir dela mortalité a commencé à baisser dans tous les pays.

Cependant, dans le sous-continent latino-américain, on observe une grande diversité de situations démographiques, qui est étroitement liée aux conditions socioéconomiques. Grâce aux progrès médicaux et sanitaires, dès le début du 20 e siècle, la mortalité a diminué.

La mortalité infantile y reste encore relativement élevée [ 78 ] cf. Après trois quarts de siècle de baisse de la mortalité, les différences régionales se sont cristallisées en fonction des rythmes de baisse de la fécondité. Dans le cône Sud Argentine et Uruguay et à Cuba, la fécondité était basse dès la fin du 19 e siècle.

À la fin des annéesles méthodes modernes de régulation des naissances ont été largement diffusées, à commencer par le Chili et le Costa Rica. Entre etla fécondité a diminué rapidement au Brésil, en Colombie, au Mexique, à Panama, au Pérou, en République dominicaine, au Salvador et au Venezuela. Seuls quatre pays, parmi les plus pauvres, conservent des taux de fécondité totale supérieurs à 3 enfants par femme : le Honduras 3,3Haïti et la Bolivie 3,5 et le Guatemala 4,2 enfants par femme cf.

La pilule, le stérilet et surtout la stérilisation féminine sont les principales méthodes de contraception utilisées. Le tableau 4 présente les pays classés selon les groupes de transitions de la mortalité et de transitions de la fécondité. On observe une forte correspondance entre les deux types de classements. Les cinq groupes de transitions de la fécondité sont en forte résonance avec les situations socioéconomiques nationales, notamment avec les niveaux de pauvreté et les inégalités sociales.

Au sein des pays, également, des différences sont observées entre les transitions démographiques avancées des catégories sociales les plus favorisées, les plus scolarisées, les plus urbanisées et les transitions retardées des catégories les plus pauvres, notamment les populations indigènes. Or, il faut remarquer que, entre etla corrélation entre la croissance économique et la croissance démographique était. Les différences de rythme des transitions démographiques ont séparé les populations en groupes différenciés, ce qui a des conséquences sur leur évolution actuelle et sur leurs effectifs croissance démographique, mortalité, féconditémais aussi sur leurs tendances démographiques futures, notamment en termes de vieillissement.

Les prévisions pour sont de millions de personnes âgées de plus de 65 ans, soit presque un cinquième de la population Nations unies, Le rapport de dépendance, après avoir augmenté pendant la phase de baisse de la mortalité rajeunissement de la populationa donc diminué ensuite rapidement pendant la phase de réduction de la fécondité cf.

Ce rapport augmentera à partir de pendant la phase finale de vieillissement, et ceci de manière définitive. Le tableau 5 montre le temps nécessaire pour que le rapport de dépendance passe du maximum au minimum, variable selon les pays latino-américains, de 76 ans au Paraguay à 17 ans à Cuba. Les effets du dividende démographique sont moins significatifs enla fécondité ne baissant plus autant.

Les améliorations constatées sur la période résultent de la croissance économique soutenue pendant cette période et des progrès dans la répartition des richesses. Les mesures de lutte contre la pauvreté ont donc porté leurs fruits, et elles ne sont pas remises en cause par la crise économique récente CEPAL, ibid.

L'indigence considère uniquement la satisfaction des besoins alimentaires. Ce sont donc les populations rurales qui souffrent le plus de la pauvreté extrême. Entre etdes progrès significatifs ont été observés dans sept pays : au Paraguay -5,2 pointsen Équateur -3,7 pointsau Pérou -3,5 pointsen Colombie -3,1 pointsen Argentine -2,9 pointsau Brésil -2,0 points par an entre et et en Uruguay -1,9 point. Indices de Gini Parmi les groupes les plus vulnérables, ont été identifiés les enfants de moins de 15 ans, les femmes et les groupes ethniques minoritaires indigènes, afro-descendants.

De même, les groupes ethniques indigènes et afro-descendants sont entre 1,2 et 3,4 fois plus pauvres que le reste de la population, et cette proportion augmente dans tous les pays, sauf au Brésil CEPAL, Les recensements de donnent des chiffres plus récents sur la population indigène, qui ne sont encore disponibles que pour quelques pays [ 84 ], comme par exemple en Argentine [ 85 ], au Brésilau Chili 1en Équateur 1 et au Mexique 15 [ 86 ].

Consulté le Effectif et pourcentage de la population autochtone. Recensements nationaux des années Effectif. Des institutions ont été créées, telles que les Conseils nationaux de population CONAPO ou bien des organismes qui promouvaient les programmes de diffusion des méthodes contraceptives au sein des institutions de santé. Les premiers pays à le faire ont été le Chili et le Hondurasla Colombiele Costa Rica, ainsi que plusieurs îles des Caraïbes entre et Jamaïque, République dominicaine, Porto Rico.

Elle a produit le dividende démographique qui a permis de réduire les taux de pauvreté. Les politiques sont donc un succès de ce point de vue. Or, les résultats en termes de baisse de la fécondité ont été très semblables entre ces deux pays, car la diffusion des méthodes médicales modernes de [88] Voir Cosío-Zavala et Les couches sociales peu scolarisées et pauvres ont été les cibles des programmes de distribution de moyens contraceptifs modernes comme la pilule, le stérilet et la stérilisation féminine une méthode largement utilisée par les Latino-américaines.

Tableau 3. La lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales faisant partie du programme du Caire, les programmes de planification familiale perdaient ainsi leur spécificité et étaient inclus dans des programmes sociaux intégrés.

Ce sont en effet toujours les groupes sociaux les plus vulnérables qui connaissent la croissance démographique la plus rapide et la fécondité la plus élevée même si cette dernière est nettement plus faible.

Ainsi, on pourrait espérer que les botox irun 70 démographiques soient enfin pleinement intégrées au développement économique et social. Elle est estimée à huit enfants par femme. Conclusion La transition démographique, la baisse de la fécondité, le dividende démographique et les politiques de population ont tous contribué à la lutte contre la pauvreté en Amérique latine, renforçant les effets de la croissance économique et des investissements sociaux publics.

Mais la période favorable de réduction des charges, consécutive à la diminution de la proportion des jeunes enfants dans la population, est pratiquement achevée et le vieillissement de la population est porteur de nouveaux défis pour les populations latino-américaines.

Références bibliographiques B lanchetD. C osio -Z avalaM. FMIPerspectivas de la economía mundial. Globalización y desigualdad, Washington, D. G uzman J. M artinezJ. C ontreras et D. Mikkelsen, C. R osenblatA. S anchez A lbornozN. S chkolnik, S.

CosíoZ avala dir. Enfin, les données, en particulier de nature statistique, sont rarement homogènes, en dépit des publications des organisations internationales, ce qui rend la compréhension des évolutions historiques, ainsi que la comparaison, fréquemment complexes.

Les relations sociales et politiques y sont tout à la fois denses et moins formalisées sur le plan institutionnel et organisationnel. Au-delà de ces chiffres bruts, les situations relatives cachent des évolutions significatives.

Larrouqué examine par exemple le plan Ceibal mis en place en Uruguay à partir dequi visait à fournir un ordinateur aux élèves à différents niveaux du système scolaire. Ces problématiques structurelles se posent depuis longtemps avec une acuité particulière dans les villes et les mégapoles latino-américaines.

Elles ont conduit en effet à valoriser un certain nombre de réformes, concernant les politiques fiscales, la libéralisation des marchés ou encore les privatisations. Dans son ouvrage classique, Qui gouverne? Ces prescriptions ont encore une fois fortement pesé sur les pays latino-américains pendant de nombreuses années, déterminant en particulier une réduction des dépenses publiques au risque souvent de crises politiques et sociales extrêmement fortes.

Elle est dans certains cas assez ancienne, comme le montre notamment Tulia Falleti à propos des politiques de décentralisation en Argentine et au Brésil, qui datent pour certaines de la période dominée par des régimes autoritaires Falleti, Chacun de ces présidents a ainsi engagé une partie de son capital politique sur ces réformes, assurant le suivi de la mesure au-delà même de la procédure de décision proprement dite.

On pourrait étendre ces exemples au niveau local, avec les réformes citées de Mockus à Bogota, voire même considérer que certains hauts fonctionnaires ont assuré la continuité et la légitimité de la structure ou du département dont ils avaient la charge, comme ce fut le cas de Manuel Estela au Pérou avec la Superintendencia Nacional de Administratión Tributaría, la SUNAT.

Malgré ces évolutions, des pratiques et relations socio-politiques plus traditionnelles persistent. Ces acteurs peuvent être aussi bien des firmes, des collectivités locales ou encore des organisations religieuses ou communautaires. Autre tentative de solution, la privatisation de certaines activités pour les confier à des entreprises jugées plus compétentes et moins susceptibles de céder aux arrangements traditionnels, comme ce fut le cas dans plusieurs industries de transport et de réseau.

Autre exemple, les nouvelles structures de gestion des carrières publiques au Mexique, le Servicio Professional de Carerra, ont été mises en place rapidement et de manière trop partielle et politisée pour permettre une véritable refonte de la gestion des personnels administratifs.

C ollierD. C ollierShaping the Political Arena. Cuvi, J. F alletiT. G eddesB. G rindleM. I acovielloM. J arrierA. Larrouqué, D. M ayauxP. Ostrom, E. R ochaM. S urelY. T omaziniC. R ocha dir. T rindadeA. V elasquezE. Le premier, la mobilité intra-urbaine est devenue une véritable priorité pour les gouvernements locaux. Dans les centres historiques, espaces dépeuplés et dégradés, mais aussi dans les quartiers centraux en général, en dépit des multiples plans et programmes de revitalisation élaborés, tout ou presque reste à faire.

La question des services vient évidemment compléter ce panorama des investissements urbains, de même que celle des infrastructures régionales, largement déficitaires et dont la compétitivité des villes dépend étroitement. Les grands programmes lancés récemment dans ce domaine par certains pays devraient contribuer à améliorer la situation, même si les besoins restent considérables.

Dans les périphéries, la réalité est bien différente : des municipalités parfois encore largement rurales affrontent sans moyens la pression qui se reporte sur leur territoire, en particulier en ce qui concerne le logement, en raison du coût très élevé du foncier dans la ville-centre. Dans des villes décrites et perçues comme de plus en plus violentes, ces nouveaux espaces publics sont plus sûrs et plus conformes aux attentes des classes moyennes et des ménages aisés, qui délaissent les espaces urbains traditionnels à leur profit.

Celles-ci se sont multipliées, avec une nette montée en charge à partir denon seulement dans des métropoles capitales, mais aussi dans des agglomérations de taille plus modeste CAF, Il constitue la référence en la matière et a été répliqué de façon plus ou moins fidèle dans de nombreuses villes. La relative rapidité et souplesse de mise en service est également un facteur important. Un axe de train suburbain a par ailleurs été inauguré enqui relie le centre aux périphéries nord de la métropole.

Le premier projet de Metrocable a vu le jour dans la ville colombienne de Medellín enavec une ligne construite par une entreprise française, Poma totalement intégrée au réseau de métro aérien existant. La réussite de cette première expérience, en particulier son appropriation par les habitants et les résultats obtenus en matière de diminution de la criminalité dans la zone desservie, a conduit à son extension.

Caracas a ainsi inauguré, débutle Metrocable de San Agustín. Ce projet. Il contribue en tout cas aussi à la diversification des options en matière de transport collectif. Les infrastructures routières intra-urbaines : des investissements qui émanent du secteur privé avant tout Les villes latino-américaines ont connu depuis le début des années un fort investissement dans le domaine des infrastructures routières intra urbaines réalisées dans le cadre de partenariats public privé.

Par ailleurs, les voiries existantes les plus importantes pour la desserte intra-urbaine ont été concédées à des entreprises privées, comme le tronçon de la route panaméricaine qui traverse la ville ou bien encore le périphérique Americo Vespucio.

Il convient ensuite de répondre à la demande qui émane des nouveaux ménages qui se forment chaque année et qui sont particulièrement nombreux [ 97 ]. Une grande prudence est toutefois de mise en ce qui concerne ces données voir page sur les services urbains. Pour les pays qui ont opté pour. Un programme pilote lancé fin préconise, dans certains cas critiques, de procéder à des démolitions-reconstructions.

Metrovivienda, en Colombie. Les actions en faveur de la régularisation foncière sont toujours très présentes. Depuis longtemps, la BID joue un rôle notable dans le financement de ces actions très diverses : au cours des vingt-cinq dernières années, elle a financé 37 programmes, pour un montant total de plus de 5 millions USD Rojas, Ces deux expériences ont constitué des succès incontestables sur le plan immobilier mais elles ont donné des résultats très critiquables sur le plan urbain : les prix du foncier se sont envolés et les réserves foncières existantes ont quasiment disparu.

Cette question constitue aussi un chantier auquel la région devra faire face au cours des prochaines années. La réapparition du choléra dans la région en a incité de nombreux gouvernements à investir dans ce secteur.

En général, de lourds investissements, que les États ne sont pas en mesure de réaliser seuls, sont nécessaires. Vingt ans après la mise en application de ce regime alimentaire escarre traitement, le bilan est mitigé.

Celles-ci sont prépondérantes dans les pays les plus peuplés de la région Brésil, Mexique et dans les plus pauvres, notamment en Amérique centrale Organisation panaméricaine de la Santé, Mais ces initiatives se heurtent au morcellement politico-administratif des territoires et au caractère particulier et isolé des expériences locales. Le transport ferroviaire, notamment pour les marchandises, est quasiment inexistant.

Au cours des dernières années, plusieurs pays de la région ont décidé de faire des efforts conséquents en lançant des plans ambitieux en la matière. Ce phénomène est particulièrement visible en ce qui concerne les politiques de mobilité intra-urbaine. Références bibliographiques A vellanedaP. C hong A. Fay, M. F igueroaO. XXXI, No. M artinezPobreza y precariedad urbana en América Latina y el Caribe. Laurie N. L ungoM. M ardonesR. Water Development Report 3, Unesco, Paris, p.

N egreteM. O rganisation P anaméricaine de la S antéInforme de la evaluación regional de los servicios de manejo de residuos sólidos urbanos, Washington D. P aquetteC. Q uentinA. R ojasE. S abatiniF. Seon, A. Stamm, C. Le terme de décentralisation a lui-même été largement diffusé et repris dans différents pays, unitaires comme fédéraux, avec différentes acceptions qui ne vont pas sans ambiguïtés.

La décentralisation recouvre également la capacité des collectivités à devenir de véritables gouvernements locaux autonomes, à définir leurs propres modes de fonctionnement, à élire leurs autorités voire à définir leurs propres institutions. Se pose enfin la question du financement des collectivités, donc du système fiscal local, des transferts et des mécanismes de contrôle budgétaire. Par ailleurs, la décentralisation pose de façon transversale la question des territoires institutionnels pertinents.

Certains pays ont un troisième niveau institutionnel, intermédiaire entre le municipe et la région, avec là encore des dénominations diverses.

Les cas de succès de gestion municipale ou de bonnes pratiques sont nombreux dans presque tous les pays. Beaucoup de ces collectivités locales se sont modernisées et notamment les grandes municipalités. Les États centraux exigent donc que ces municipalités fassent la preuve de leurs capacités de gestion pour leur transférer des compétences et des ressources. Cela conduit à mettre en valeur le gouvernement local comme institution articulant acteurs locaux, entreprises et prestataires de services publics.

Par ailleurs, les associations nationales ou continentales de collectivités territoriales, comme Mercociudades, qui regroupe des municipalités urbaines des pays membres et associés du Mercosur [ ], sont parvenues à se faire reconnaître comme un interlocuteur légitime auprès des autorités nationales et régionales. De ce point de vue, on peut constater une tendance générale à la décentralisation, mais avec une grande variété de situations, voire pour certains pays un blocage ou un retour à une certaine centralisation.

Cela place les collectivités locales devant de nouvelles responsabilités. Les pays les plus étendus, Argentine, Brésil, Mexique et Venezuela, sont organisés selon un système fédéral avec au moins deux niveaux sous-nationaux, mais pas de niveau intermédiaire. Les pays unitaires possèdent généralement plus de deux niveaux de gouvernement cf.

Après la Seconde Guerre mondiale, la planification nationale et les politiques de substitution des importations ont consolidé la centralisation avec le renforcement des États centraux, tout en favorisant des alliances politiques entre les oligarchies nationales et locales.

La Colombie et le Venezuela introduisent les réformes constitutionnelles les plus importantes dans le sens de la décentralisation. Les expériences de décentralisation ne conduisent pas à valider nécessairement ces différents arguments.

Le processus de décentralisation a parfois permis des améliorations de la gestion publique, tout comme il a aussi conduit à des situations sous-optimales dans certains cas. Ces réformes, menées notamment en Argentine et au Chili dans des contextes très différents, ont connu des résultats différenciés. Cela pose non seulement la question. Les États ont également fait évoluer la maille administrative en créant de nouvelles collectivités territoriales.

Les législations prévoient généralement des critères pour la création de nouvelles municipalités, qui doivent atteindre un certain seuil de population et disposer de ressources potentielles suffisantes pour se séparer des municipalités existantes. Le Brésil a ainsi créé près de 1 municipalités dans les années pour aboutir à un total de 5 municipes.

Dans certains cas, il existe des instances de dialogue et de concertation, comme pour Buenos Aires. En Argentine, Brésil, Bolivie, Chili, Colombie, Équateur, on redistribue les ressources et les compétences en faveur des collectivités sous-nationales. Au Venezuela, la décentralisation des années est corrigée par des réformes qui peuvent affecter les institutions locales en les privant des moyens associés à leur autonomie.

Le Guatemala et le Nicaragua ont voté des lois de décentralisation, alors que le Honduras et le Salvador ont augmenté les transferts financiers aux municipalités. Le tableau 1 résume les principales caractéristiques des collectivités locales en Amérique latine. La plupart des pays ont au moins deux niveaux de gestion, parfois trois Chili, Botox in diamond bar. Dans les annéescette décentralisation est envisagée comme un processus de régionalisation, dans la tradition de la planification et du développement régional.

Le président Toledo relance le processus, poursuivi par Alan Garcia malgré le résultat négatif du référendum de sur la décentralisation. Le Pérou est actuellement divisé en 25 gouvernements régionaux qui correspondent en fait aux 24 départements du Pérou et à la Province Constitutionnelle du Callao. Le président et le vice-président régionaux, ainsi que les membres du Conseil régional sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de quatre ans renouvelable.

Tout comme les gouvernements régionaux, les municipalités sont dirigées par un Conseil municipal organe normatif et fiscal et la Mairie Alcaldía comme organe exécutif. Aussi bien le maire que les membres du Conseil municipal sont élus au suffrage universel direct pour un mandat. Título IV — De la estructura del Estado. Capitulo XIV — De la descentralización.

Artículo À cet égard, les politiques concernant les femmes méritent une attention toute particulière car elles ont servi de vecteur à un plus grand engagement. Dans le même temps, les grandes villes se sont souvent lancées dans des démarches de décentralisation interne, avec la création de conseils de quartiers ou de mairies, pour être au plus près des populations. Ces démarches de décentralisation interne dans les grands municipes ont dû trouver des solutions juridiques adaptées, pas toujours prévues dans les textes fondateurs.

Cela reposait sur la discussion des priorités budgétaires quartier par quartier, dans différents forums. Encadré 2 La décentralisation en Équateur La décentralisation en Équateur a été impulsée à partir de par le président Rafael Correa qui a fait voter une nouvelle constitution donnant une forte priorité à la décentralisation. Il précise notamment que les transferts de compétences doivent être accompagnés de transferts de moyens. La décentralisation envisage un rééquilibrage des fonctions entre les trois niveaux de gouvernements : provinces, cantons et paroisses.

Parmi les grandes questions, certaines ne sont pas désamorcées, comme celle des conflits régionaux, notamment environnementaux. Pas plus que ne le sont les conflits politiques locaux. La décentralisation en Équateur a pour but premier de rapprocher les citoyens de leur gouvernement et de promouvoir la participation. Or, si les grands municipes urbains, où vit la plus grande partie de la population, disposent généralement de moyens humains et financiers conséquents, la grande majorité des municipes ruraux en manque cruellement.

Le patrimoine a donc été un sujet central de travail et a conduit à demander le clas. On peut citer les quartiers portuaires de Valparaisoles paysages du café en Colombiela cathédrale de León au Nicaraguales paysages de Rio Leur capacité à mettre en place un bon gouvernement, est cruciale pour la poursuite de la décentralisation, même si cette expression peut avoir des interprétations diverses.

Le renforcement des capacités des administrations locales, qui passe par la formation, est un point essentiel. Au CostaRica, cette méthode a donné un coup de frein à la décentralisation. Il existe des associations nationales et internationales de collectivités locales cf. Les thèmes de la lutte contre la pauvreté, de l'égalité des sexes, des ethnies, de l'égalité culturelle, politique et religieuse, de la responsabilité environnementale, des droits de migration et de mobilité restent des priorités affirmées.

Le regroupement de municipalités paraît nécessaire pour aborder certains sujets, non seulement les questions métropolitaines mais aussi la gestion de territoires touristiques et de problèmes environnementaux. Les finances locales Le financement des collectivités locales et le contrôle de leurs dépenses restent un sujet majeur pour une décentralisation effective.

Néanmoins, dans les États fédéraux, les régions disposent de budgets conséquents. Les ressources des collectivités locales sont variées. En règle générale, les municipes bénéficient de taxes foncières et de droits sur les services apportés aux habitants, sur les véhicules ou certaines activités. Elles reçoivent par ailleurs des transferts des niveaux supérieurs de gestion, soit de façon inconditionnelle, soit dans le cadre de programmes spécifiques.

Les montants de ces transferts et leurs modes de calcul sont très variables. Ainsi, en Argentine et au Mexique, les municipalités dépendent du financement des provinces et des États qui ont leurs propres systèmes de répartition de leur budget. La tendance est au développement de financements sur projets par des fonds spécifiques mis en place au niveau national. De ce point de vue, il existe une tendance à verser aux gouvernements locaux une part des revenus fiscaux issus de cette exploitation.

Cela a été mis en place notamment en Bolivie, en Colombie, au Pérou et en Argentine, où la réforme constitutionnelle de a reconnu le droit des provinces sur les ressources de leur sous-sol, ce qui les autorise à fixer la valeur des royalties minières. Il est aussi envisagé comme un moyen de moderniser les régions concernées, de diversifier leurs économies afin de les préparer à la situation de post-exploitation minière. Cela pose toutefois de nombreuses questions, notamment celle du périmètre de distribution.

En Colombie, la rente minière et pétrolière est redistribuée à toutes les régions, y compris celles qui ne possèdent pas de mines sur leur territoire. Les États ont généralement limité les emplois de ces fonds à des projets de développement stratégiques : investissement dans les infrastructures, éducation, recherche, principalement. Or, dans des régions pauvres mal équipées et sous-dotées en établissements de formation supérieure, concevoir et réaliser un vrai plan de développement est un grand défi.

La gestion La qualité de la gestion budgétaire locale est extrêmement variable. Les procédures budgétaires sont inégalement perfectionnées. Pour les petits municipes pauvres, établir un budget est une opération trop complexe. Même dans ce cas, les gouvernements locaux latinoaméricains ne disposent généralement pas de budgets analytiques, mais plus souvent de dépenses par secteurs de gouvernement.

Ils sont certes une innovation, mais ne peuvent se substituer complètement aux démarches techniques usuelles de planification budgétaire. La répartition entre salaires et investissements est très variable.

Regime especial icms goias

Ces disparités, liées à la répartition des fonctions entre niveaux de gouvernement, conduisent aussi à des contraintes budgétaires différentes. Les procédures budgétaires sont en évolution. Ces documents présentent à la fois les réalisations politiques et exécutions budgétaires. Au Chili, dans une logique centralisée, ce sont les organes centraux qui auditent les comptes des régions. Selon ce mouvement, plutôt que des administrations municipales régulées et contrôlées par une administration centrale, il faut surtout davantage de collectivités locales efficaces qui offrent de meilleurs services aux citoyens et les animent pour une participation plus grande.

La décentralisation doit être comprise à la fois comme une recherche. Par ailleurs, la décentralisation ne peut apporter de réponses à toutes les difficultés que connaissent les Latino-américains. Enfin, sur le plan opérationnel, la décentralisation pose de plus en plus la question des formes de coordination entre niveaux de gouvernements. Banque interaméricaine de développementEstado de la administración tributaria en América Latinadécembre.

Bès, M. Reformas tributarias y renovación del pacto fiscal, février. C laverieJ. Amérique latine, les enjeux de du développement, AFD, coll. À Savoir, p. C orporación andina de F omentoDesarollo local: hacia un nuevo protagonismo de las ciudades y regiones, CAF, Caracas. D aniel F ilhoB. E guino H. R osalesEstudio de las características estructurales del sector municipal en América Latina, Banque interaméricaine de développement, document de débat, IDB-DP, novembre. F auréY. F inotI. Galileo, S.

R ossDescentralización de servicios esenciales. Mariñez Navarro, F. M elinB. C laverieBalance de las políticas de descentralización en América latina, Direction générale de la coopération internationale et du développement — Ministère des Affaires étrangères et européennes, Paris. R econdo D. S obarzo F imbresH. T ello M.

V alencia C armona S. V ammalle C. V elutS. W orld D evelopment I ndicators. Imbusch et al. Helmke et Levitsky ; : Évolution de la question de la sécurité en Amérique latine Depuis le retrait des militaires, en partie dû à leur échec et en partie résultant de négociations, la situation de la sécurité en Amérique latine et dans les Caraïbes a beaucoup changé.

Cela a fait émerger dans la pratique une nouvelle architecture flexible de sécurité. Conjugué à la résolution des conflits territoriaux et frontaliers entre les États dans une région traditionnellement considérée comme une des moins belliqueuses au monde, tout cela a ouvert un nouveau chapitre de la politique de sécurité latino-américaine.

Cette guerre a conduit à une militarisation croissante du discours politique et de la politique en général, tant au niveau international que national. Nous pouvons dès lors nous demander : ce sentiment reflète-t-il la réalité? Au niveau mondial, le Honduras arrive en tête avec 82 assassinats pour habitants.

UNODC, Ils agissent dans des bandes et commettent leur premier délit à un âge de plus en plus précoce. On observe une poussée inquiétante du recours à la violence dans les conflits domestiques et locaux, et une hausse sans précédent de la population incarcérée dans la plupart des systèmes pénitentiaires de la région Espinosa Grimald, On estime à sur 1 les crimes qui restent impunis Financial Times, 4 juin Le trafic de drogue, par exemple, a surtout concerné pendant des années les pays andins.

Des pays. Quels sont les facteurs de risque? Son bas niveau professionnel, sa rémunération très faible, les opportunités limitées en matière de carrière et de formation sont notoires dans beaucoup de ces pays. Les tâches relevant de la sécurité sont souvent confiées, au moins partiellement, aux militaires. En raison de leur maigre salaire, les policiers travaillent parfois de façon parallèle pour des services de sécurité privés.

Les autorités officielles, notamment la police, instrumentalisent souvent les données statistiques disponibles pour minorer leur échec dans la lutte contre le crime ou pour majorer leurs quotas de succès. La conclusion de Kessler est que l'on peut combattre le phénomène de la criminalité amateur de façon constructive, avec des mesures prenant en compte la porosité de la frontière entre les actions légales et illégales de ces groupes Kessler, et Son application en Amérique latine, dans un contexte socio-économique où des millions de citoyens appartiennent aux secteurs stigmatisés de la société, reviendrait à criminaliser une grande partie de la population, mais conduirait également à la paralysie de la police et de la justice.

Ces deux arguments manquent de fondement solide. Un nombre croissant de stratégies alternatives a été mis en place ces dernières années, et celles-ci ont été évaluées et documentées. Les réponses politiques doivent donc prendre en compte cette relation. Mais même ces deux domaines sont concernés par un processus de privatisation. Celui-ci est pratiqué surtout dans les pays qui ont des indices de développement humain très faibles.

Ainsi, des cas de lynchage se sont produits au Brésil, en Équateur, au Guatemala, à Haïti, au Mexique et au Pérou, plus quelques tentatives à Buenos Aires et à Santiago. Alors que les plus riches se retranchent derrière des murs toujours plus hauts, la loi du plus fort prévaut dans la rue. Tout cela, non seulement délégitime les gouvernements et la démocratie en tant que système de gouvernement, mais. Les gouvernements transfèrent largement au niveau supranational leurs recherches de solutions.

Mais ce transfert au niveau des grandes zones régionales a eu jusque-là des résultats modestes, et les stratégies qui priment restent nationales ou bilatérales.

En Amérique centrale, la fin des conflits armés a conduit à une réforme profonde de la police. Dans ce but, la communauté internationale et les activités de coopération pourraient jouer un rôle important.

Quelles sont les missions des Forces armées? Comment organiser le contrôle civil des politiques de sécurité? Le terrorisme comme nouvelle forme de guérilla ne représente pas davantage une réelle menace dans les pays au sud du Rio Bravo, malgré la rhétorique guerrière du Président George W.

Bush après le 11 septembre Bodemer, ; Bodemer et al. Aujourd'hui encore, ces liens subsistent la plupart du temps, comme en Colombie, mais les paramilitaires et les groupes privés développent une autonomie croissante. On a aussi pu voir un changement important dans les objectifs des actes de violence. Mais ce faisant, ils s'attaquent aux symptômes, en ignorant les causes fondamentales de la violence et de la criminalité.

La lutte contre la drogue intervient à différents niveaux. Pour les Forces armées de certains pays, la coopération avec les États-Unis dans la lutte contre la drogue est ce qui, en matière d'aide militaire, génère les plus gros revenus.

Cependant, il y a consensus aujourd'hui pour reconnaître, du Rio Bravo à la Terre de Feu, que la guerre contre la drogue, déclarée voici plusieurs décennies par le président Richard Nixon, a échoué. Mais au-delà des cartels, de gros intérêts dans le nord du continent refusent cette solution. Cette tendance est déjà en marche. Il y a une vingtaine d'années, les élus des villes et les criminologues traitaient uniquement le problème de la sécurité urbaine à partir des chiffres de la délinquance fournis par la police.

La perception subjective du délit — la peur de celui-ci — conduit à la désertion de certaines zones urbaines. Les bonnes politiques de sécurité doivent intégrer des mesures permettant de faire diminuer le sentiment de peur.

On a toujours établi un lien direct entre la peur du délit et les niveaux ou expériences objectifs de délinquance ou de victimation. Dans les annéesles premiers travaux de recherche ont montré que la peur du délit était un phénomène en soi et mis en évidence la grande complexité du rapport entre peur et délinquance.

Ainsi, la peur du délit ne signifie pas nécessairement une plus grande probabilité d'être victime. Depuis ces travaux, on analyse la peur de la délinquance comme un phénomène à part entière au sein même de la délinquance. La police joue un rôle important pour faire diminuer residual caries medical term sentiment d'insécurité.

Les patrouilles en voiture, à pied ou à vélo, rassurent la population et atténuent sa peur. La police a aussi un rôle de prévention de la criminalité. Certains le considèrent comme le plus démocratique puisqu'il permet de répondre aux appels ou aux demandes du plus grand nombre.

Les stratégies alternatives ont prouvé leur efficacité dans des villes européennes, par exemple Barcelone, Londres et Munich, mais aussi en Amérique latine, à Guarulhos, Medellín et Bogota, Santiago, Belo Horizonte, Córdoba et Rosario.

Parmi les expériences réussies au niveau local, on peut en mentionner deux, l'une en Amérique latine et l'autre en Europe. Les autorités locales ont considéré maigrir noix vertes problème de sécurité de la ville de Bogota comme multi-causal. Chaque acteur a son importance et doit être considéré comme un agent de changement dans les stratégies développées pour résoudre les problèmes de sécurité de la capitale colombienne.

Ce travail multisectoriel impliquant aussi bien les citoyens que les policiers, le gouvernement et les autorités civiles, a cherché à améliorer la sécurité. Il met aussi en évidence le poids des messages symboliques pour changer la culture de la violence. Par exemple, reprendre les armes et les transformer en cuillères pour enfants Buvinic et al. Une mesure qui a probablement contribué, en partie, à diminuer le nombre d'homicides dans cette ville Guerrero Rodrigo En prenant tout cela en compte, Mockus considère que le plus important à Bogota a été de sensibiliser les citoyens à leurs droits et à leurs devoirs, d'harmoniser la loi avec la vie quotidienne et a morale, de faire face aux risques, de développer chez les citoyens le sens civique, la résistance face au crime et le partage des responsabilités, et enfin de promouvoir des solutions institutionnelles pacifiques pour résoudre les conflits.

Les valeurs de base qui soustendent tout cela, selon Mockus, sont la confiance et le contrôle de soi Bodemer La légitimité et l'anti-clientélisme se sont aussi renforcés et les décisions de la ville reposent désormais sur de grands débats et des contrôles publics stricts. D'après Mockus, le fait que les sanctions légales soient enracinées dans un certain contexte pédagogique et que les actions soient bien ciblées et fassent l'objet d'une évaluation scientifique à chaque étape a contribué en grande partie au succès de la politique antiterroriste à Bogota.

Néanmoins, dans la lutte contre le terrorisme et le crime, aucun succès durable ne sera possible si la majorité des citoyens ne partage pas la conviction qu'ils sont tous interdépendants et coresponsables, et ne prend conscience que la vie quotidienne, la morale et la r ule of law se conditionnent mutuellement.

Siège du gouvernement et de nombreuses ambassades, visité par des millions de touristes, le quartier de Westminster présente des contrastes sociaux importants et doit répondre quotidiennement à de fortes questions de sécurité. Si le contrôle direct sur la police s'effectue au niveau gouvernemental, les autorités locales travaillent cependant à un haut degré de coresponsabilité.

Les clés du succès de la politique de sécurité se fondent en priorité sur les rencontres quotidiennes du City Council, la complémentarité entre la police et les City Guardian Wardens, des réactions rapides, une confiance mutuelle, une responsabilité partagée, une coopération phantom fireworks star rider du secteur privé et des moyens de communication CCTV Center et, enfin, une évaluation indépendante soutenue par le Home Office.

La récupération de l'espace public s'est traduite par la diminution de certains agissements tels une mendicité agressive, consommer de l'alcool dans la rue, dormir et uriner dehors, dégrader l'environnement. A long terme, le but principal est de réduire la criminalité à son minimum, de limiter tout comportement antisocial et d'augmenter la qualité de vie pour tous dans le quartier.

La majorité d'entre eux axent leurs recherches sur les statistiques disponibles et ce malgré leurs limites. La sécurité se construit toujours socialement. Les réponses politiques doivent prendre au sérieux la perception des citoyens sur la situation de la sécurité et diriger leurs actions en ce sens. Ces institutions ont sans doute montré des défaillances notoires. Dans la plupart des cas, on n'envisage pas la police comme une aide mais au contraire comme une partie du problème de sécurité.

La justice n'est pas davantage perçue comme vigilante et protectrice face au comportement de la police, mais plutôt comme incompétente et corrompue. Il n'est donc pas fortuit que la lutte contre l'insécurité et la violence réussisse presque exclusivement dans les cas où les hommes politiques, la justice, la police et la société civile l'envisagent comme une tâche conjointe. La peine de mort peut aussi recevoir l'approbation d'une majorité des habitants, même si elle est interdite par beaucoup de constitutions latino-américaines.

Les réformes de la justice doivent aussi prendre en compte celles de la police. L'expérience nous montre en outre que les réformes promises au succès ne se cantonnent pas seulement à la réforme du droit pénal et de la police.

Mais à court terme, il ne faut pas s'attendre à un succès dans ces deux domaines. Ces dernières années, la violence a augmenté dans certains pays, comme au Mexique dans certains endroitsdans les pays d'Amérique centrale, au Venezuela, au Brésil, mais aussi dans des pays comme l'Uruguay ou le Costa Rica, jusque-là connus comme cure amaigrissement 31 2014 pays tranquilles et sûrs.

Cependant, on trouve également des exemples encourageants. Il y a encore peu de temps, le maintien de la sécurité relevait avant tout de la fonction policière, mais aujourd'hui les autorités locales de nombreuses villes disposent de prérogatives plus étendues en matière de sécurité. S'ajoutent à cela des programmes de prévention élaborés par des réseaux d'experts universitaires par exemple au Minas Gerais.

Sans aucun doute, les taux de délinquance des villes de Bogota, Guarulhos, Belo Horizonte, ont diminué pendant la dernière décennie grâce aux programmes audacieux de certains maires, avec des résultats très positifs, comme la transformation de l'institution policière en Colombie et au Salvador, ou la réforme de la procédure judiciaire au Chili.

Dans ce dernier pays, il y a eu également une professionnalisation croissante des enquêtes policières et une meilleure coordination des activités entre les municipalités, le gouvernement central et la police.

Jusqu'à présent, ces stratégies alternatives sont celles qui ont obtenu les meilleurs résultats. Elle devrait aussi inclure le point de vue des victimes dans le traitement des questions pénales, offrir à tous une formation légale, renforcer la participation de la société civile et relier la sécurité citoyenne à une stratégie de développement social.

Ces stratégies provoqueront certainement des résistances de la part de la police, du secteur judiciaire et du monde politique. Elles devront compenser le fait que, dans la plupart des pays, la société civile n'est pas prête à affronter ce débat et a pour habitude de demander des remèdes universels.

Enfin, il faut mettre en garde contre le danger d'importer des modèles et des schémas étrangers sans avoir une connaissance approfondie des raisons qui les justifient, de leurs budgets de base, de leurs conditions d'application, et sans avoir évalué leur portée.

L'essentiel, c'est le comportement au quotidien, les règles formelles et informelles qui sont profondément enracinées dans la culture politique d'un pays et guident le comportement de ses hommes politiques et de ses citoyens.

Cet organisme plaide en faveur d'une stratégie développementaliste. Pour répondre aux problèmes de sécurité, priorité des citoyens des grandes villes d'Amérique latine, la BID a mené une enquête sur les causes et les coûts de la violence urbaine et a soutenu une démarche pour recenser toutes les expériences réussies dans la lutte contre le crime.

Elle a également financé diverses institutions impliquées. La BID part du principe que la violence représente une perte de valeurs morales. La combattre suppose d'impliquer tous les acteurs : écoles, familles, société civile, etc. Pour espérer un succès, il faut classifier les problèmes par types, identifier les facteurs de risque et rechercher des solutions bien ciblées et non préfabriquées. Les expériences menées au niveau local montrent que les mesures de prévention, plus coûteuses que les mesures de contrôle, connaissent pourtant plus de succès.

Un autre danger apparaît si le maintien de la sécurité devient un prétexte à une transformation plus en profondeur des institutions politiques, qui dépasse le seul domaine de la sécurité. Ce qui renforcerait alors le pouvoir central, mais sans la participation adéquate du Parlement et des institutions régionales et locales.

Maihold, Les objectifs de toute coopération doivent être de rendre le monopole de sanction à l'État, de ne pas porter atteinte à la cohésion sociale et de maintenir la cohésion territoriale.

D'un côté, le processus de démocratisation de l'Amérique latine se poursuit, malgré les problèmes de légitimité non résolus. L'Amérique latine a besoin d'une autre politique et de citoyens qui exigent une démocratie représentative. Il manque aussi des institutions fortes, comprises comme un système de règles formelles et informelles Nino, ; Garzón Valdés,dans lesquelles les acteurs qui agissent au nom de ces institutions auraient intégré ces règles Hart, Références bibliographiques Argueta, O.

Huhn et S. Barbaret, RSicherheit im urbanen Raum. B odemerK. Wege aus der Gewalt! Editorial Nueva Sociedad, Caracas. Bodemer, K. Rojas Aravena Eds.

Buvinic, M. Morrison et M. C rawfordA. Appeals to community and partnershipOxford University Press. E spinozaG. G arzón V aldésE. G uerreroR. H irschiT. H elmkeG. I mbuschP. M isse et F. Jordan, D. K esslerG. K liksbergB. L ondonioJ. G aviria et R. M aiholdG. M ertonR. Waldmann, P. Ciudadanía, in seguridades e interculturalidad, pp.

Waldmann P. La première université du continent fut créée en à Saint-Domingue, un siècle avant Harvard Elle aboutit souvent à une distinction entre établissements religieux et secteur public, comme au Chili, avec des universités catholiques qui gardent un grand prestige, comme au Pérou ou en Colombie.

Les questions de qualité et de soutenabilité des modèles nationaux sont étroitement dépendantes de la proportion de ces différentes catégories et de la nature du financement public. Les universités se développent par la fédération de facultés à visée professionnelle thalasso pour maigrir tunisie médecine, droit, ingénierie notamment. La politisation de la vie académique peut ainsi atteindre un haut degré.

La situation générale des universités en Amérique latine peut dès lors être comparée à celle des régimes politiques nationaux : de très grandes différences mais un même air de famille. Le paradigme est donc celui de la sécularisation-républicanisation. Le paradigme dominant pour ce deuxième âge est celui de la démocratisation-modernisation. Une troisième période, amorcée dans les annéescorrespond aux grands enjeux du 21e siècle. On assiste en effet, au cours des années etcomme conséquence en partie du retour à la démocratie des pays concernés, à une vague de réformes qui parachèvent la deuxième période et ouvrent la voie à la nouvelle ère.

Le paradigme dominant est donc la régulation-internationalisation. Ce mouvement réformiste se propage très rapidement dans le reste du pays et ailleurs en Amérique latine. Distribution des inscriptions par niveaux et par secteur, dans les aires urbaines de 12 pays latino-américains, Équateur 61,4 38,6 67,1 32,9 68,1 31,9 67,6 32,4 56,7 43,3 Salvador 65,8 34,2 74,7 25,3 70,9 29,1 73,2 26,8 36,6 63,4 Guatemala 58,7 41,3 75,6 24,4 40,2 59,8 62,9 37,1 53,4 46,6 Honduras 79,1 20,9 86,2 13,8 73,7 26,3 80,8 19,2 75,5 24,5 Mexique 82,6 17,4 90,4 9,6 85,8 14,2 88,4 11,6 70,3 29,7 Nicaragua 74,9 25,1 82,9 17,1 69,4 30,6 77,1 22,9 33,6 66,4 Paraguay 76,3 23,7 74,5 25,5 71,3 28,7 73,1 26,9 41,2 58,8.

Source : Pereyra, A. Le classement dit de Shanghai Academic Ranking of World Universities ne place que dix universités latino-américaines parmi les cinq cents meilleures du monde et aucune parmi les cent meilleures, encomme en Malamud, Taux brut de scolarisation dans l'enseignement supérieur par région géographique, et Note : ces données incluent l'ensemble des étudiants du postsecondaire CITE 4,5 et 6.

Source : Altbach, P. Reusberg et L. Les critères utilisés pour ces classements peuvent évidemment être critiqués et mis en perspective UNAM, Ce chiffre a doublé pour le Chili et le Mexique.

Zones urbaines en Amérique latine, 15 pays, circa Les systèmes universitaires latino-américains doivent gérer plusieurs paramètres à la fois issus des enjeux de la démocratisation-modernisation et de la régulationinternationalisation.

On a donc simultanément un défi organisationnel, un défi financier et un défi de qualité scientifique et pédagogique. Sur le plan organisationnel, de nombreuses réformes ont été adoptées pour modifier la structure des systèmes universitaires en tenant compte des nouveaux critères du management public, mais aussi de modèles étrangers plus efficients. Ces dispositions constitutionnelles sont généralement prolongées par la loi.

Les nouveaux coûts. La viabilité de ce modèle pose question y compris aux États-Unisa fortiori en cas de conjoncture économique difficile. De même, les grands choix institutionnels peuvent déboucher sur des conséquences paradoxales. Enfin, la question qualitative se retrouve à la croisée des questions organisationnelle et financière.

Mais ces systèmes ont été élaborés difficilement et rapidement. Le Brésil a su préserver une certaine qualité des universités publiques les plus prestigieuses en pratiquant la sélection et en les dotant de moyens importants.

Enfin, la question qualitative peut mener à des politiques publiques visant à augmenter le niveau général des professeurs. Les États sont donc actuellement à la recherche de meilleures voies de mobilisation de ressources, à la fois publiques et privées, ainsi que des mécanismes de régulation garantissant la qualité des institutions mais servant aussi des objectifs stratégiques clairement définis. Soledad Bos, M. Une des conclusions les plus intéressantes du rapport concerne la disparité en matière de réussite scolaire.

Cette question ne relève pas seulement du gouvernement central, mais également de la responsabilité des universités dans la formation des maîtres. Centrés sur la transmission de connaissances dans la classe, ils se sentent étrangers aux principaux lieux où se prennent les décisions concernant la vie scolaire et les politiques éducatives.

En parallèle, on a assisté à un développement, au cours des dernières décennies, de dispositifs institutionnalisés en direction des secteurs de la jeunesse les plus fragiles, pour assurer leur employabilité.

Enune vice-présidence des affaires internationales est créée certaines grandes universités des États-Unis, comme Stanford, ont attendu aussi une période récente pour créer un bureau des relations internationales. On est confronté sur ce point à une véritable nouvelle frontière pour les universités latino-américaines, aux niveaux régional et mondial. Elle favorise la coopération de ses membres en recherche, formation et administration. Parallèlement, la relation entre les deux régions est devenue plus équilibrée ce qui conduit à des échanges plus symétriques entre systèmes universitaires.

Sa capacité à assurer ces quatre rôles est nécessaire mais pas suffisante. Références bibliographiques A ltbachP. R eusberg et L. B lanquerJ. T rindade dir. C arlsonS.